L’enseignement optionnel de « Langues et cultures de l’Antiquité (LCA) option latin ou grec » au lycée, d’un volume de 3 heures, peut être choisi en plus des enseignements optionnels suivis par ailleurs :

  • En classe de seconde, une approche essentiellement anthropologique et culturelle (l’homme, le monde, les figures héroïques et mythologiques)
  • En classe de première, une approche littéraire, générique, historique, esthétique (récits et témoignages, la rhétorique, le théâtre, la poésie)
  • En classe de terminale, l’approche des grandes interrogations philosophiques, scientifiques, politiques et sociales du monde antique.

Cet enseignement amène à renforcer le corps professoral déjà en poste par des professeurs susceptibles d’enseigner le latin et/ou le grec dans le cadre d’une certification complémentaire « Langues et cultures de l’Antiquité : option latin, option grec ». Cette mesure s’accompagne de manière convergente d’une politique de réactivation des concours des Lettres classiques, et plus particulièrement du CAPES Lettres, Lettres Classiques, externe, à la session 2019.

Les Humanités sont placées au cœur de l’Ecole et ouvre plus largement l’enseignement des langues anciennes dans le secondaire, l’enseignement optionnel LCA s’inscrit dans la continuité de la refondation de l’enseignement du latin et du grec lors de la rénovation du collège.

L’étude du système linguistique des langues latine et grecque place les élèves devant des problèmes réflexifs complexes, dont la résolution aide à l’acquisition de compétences fondamentales et d’attitudes intellectuelles transférables dans de nombreux autres contextes.

Il permet à l’élève de développer une compétence essentielle : la compétence à interpréter. L’objectif est de mieux afficher la profonde transversalité de la discipline et de la décliner, en travaillant à se rendre indispensables aux autres disciplines.

L’enseignement des LCA permet de mettre en perspective le fonctionnement des systèmes linguistiques du français et des langues étrangères, notamment européennes romanes mais aussi germanique et anglo-saxonne.

Par l’étude des textes latins et grecs, il s’agit de mettre en perspective deux mondes : les mondes anciens et les mondes modernes, de développer les « allers et retours », de faire mieux comprendre à l’élève comment l’option de LCA contribue fortement à sa formation d’élève, d’étudiant et d’adulte.

Plus d’informations sur l’épreuve et les propositions de formation sur www.formiris.org

Marie Serre, Responsable de formation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s