Réformedulycée-picto-veilleLa note de service sur la mise en place des enseignements de spécialité en cycle terminal au lycée général et technologique et les modalités de choix des élèves est publiée au BO du 6 septembre.
La note indique que  les enseignements de spécialité ont pour objectif :
« – de permettre aux élèves d’approfondir et d’élargir leurs connaissances et compétences dans des domaines particuliers ;
– de les préparer à la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur. »

« Le recteur d’académie ou le vice-recteur arrête la carte académique des enseignements de spécialité en veillant à l’équilibre et à leur bonne répartition dans le cadre géographique adapté au territoire, qui représente le niveau de premiers échanges avec les établissements de ce périmètre (secteur géographique, bassin de formation, réseau d’établissements, etc.) »
Les enseignements de spécialité plus spécifiques : arts, littérature et LCA, numérique et sciences informatiques, et sciences de l’ingénieur « feront l’objet d’une carte académique, voire nationale »
La spécialité biologie-écologie est offerte uniquement dans les établissements agricoles.

« Pour assurer une offre suffisamment riche et anticiper la fluidité des parcours du baccalauréat à l’enseignement supérieur », la note rappelle également « à titre simplement indicatif », « les enseignements de spécialité dont les combinaisons représenteraient une architecture en cohérence avec les études supérieures aujourd’hui les plus classiques » :
– humanités, littérature et philosophie ;
– langues, littératures et cultures étrangères ;
– histoire géographie, géopolitique et sciences politiques ;
– sciences économiques et sociales ;
– mathématiques ;
– physique-chimie ;
– sciences de la vie et de la Terre.

« Ces enseignements de spécialité doivent pouvoir être accessibles dans un périmètre raisonnable. Dans le cas d’un établissement isolé, l’enseignement de spécialité non présent dans l’établissement est assuré par le biais du Cned. Deux établissements voisins peuvent au moyen d’une convention organiser collectivement l’offre des enseignements de spécialité. »

Trois enseignements de quatre heures hebdomadaires sont à choisir en classe de première, et en classe terminale, deux enseignements de six heures hebdomadaires parmi ceux déjà choisis en classe de première.

Les élèves choisiront les enseignements de spécialité à partir du deuxième trimestre de la classe de 2de. « Ce choix est préparé notamment grâce à l’accompagnement au choix de l’orientation, tout au long de l’année de seconde. »

 

Lien utile
Note de service – BO n°32 du 6 septembre 2018.

Valérie Granger, Chargée de veille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s