Réformedulycée-picto-veilleL’Enseignement catholique publie sur son site un article présentant la réforme de la voie professionnelle : « Vers des Harvard de la voie pro ».
« Il s’agit de repenser les stratégies en réseau pour bâtir ces fameux Harvard de la voie pro, de mieux articuler voie scolaire et apprentissage, et de diversifier les parcours des jeunes»

  • La création de Campus d’excellence
    L’objectif est d’en créer au moins trois par région à l’horizon 2022.
    « Chaque lycée sera inséré à la fois dans un réseau thématique national d’une part (structuré par une filière professionnelle) et dans un réseau géographique d’autre part ». « Ces évolutions décisives dans le paysage de la formation demandent localement réflexion et prises de décisions stratégiques. Il s’agit notamment pour les établissements catholiques d’élargir le réseau LP-LT-CFA-CFC grâce à d’autres alliances comme avec les Grandes écoles et Instituts catholiques pour exister au sein de ces nouveaux ensembles », insiste Jean-Marc Petit, délégué général de Renasup.
  • Remaniement de la carte des formations et de l’organisation des diplômes
    « Les diplômes seront revus « à partir de l’été 2018 » pour devenir plus insérants. Certaines filières tertiaires administratives en particulier – nombreuses au sein de l’Enseignement catholique– devraient voir leur voilure fortement réduites et leurs référentiels réorientés. […]
    Un plan de formation des enseignants PLP ouvrant la possibilité d’enseigner en BTS devrait être déployé. »
    « L’assouplissement du CAP et la « disparition » probable du BEP, qui pourrait être remplacé par un bloc de compétences. L’évaluation des cursus entre donc dans une logique de certification […]. »
  • La diversification des parcours des jeunes
    Une seconde professionnelle organisée par familles de métiers et une spécialisation retardée à la première. En terminale, le lycéen choisit entre un module insertion professionnelle et un module poursuite d’étude.
    « Cette possibilité va nécessiter une organisation en réseau et en lien des lycées avec les CFA afin d’offrir les deux voies avec des effectifs acceptables, sans oublier des évolutions réglementaires et des dispositifs de formation à la pédagogie de l’alternance en direction de nos enseignants de lycées professionnels », analyse Jean-Marc Petit.

Par ailleurs, des classes passerelles  en un an pour favoriser la réussite en BTS des bacheliers professionnels seront créées à la rentrée 2019.

Enfin, l’article souligne « l’impact certain » sur l’orientation avec un accompagnement renforcé.

Lien utile
Vers des Harvard de la voie pro – Site du Sgec – Mai 2018

 

Valérie Granger, Chargée de veille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s