Réformedulycée-picto-veilleSuite aux propositions du rapport Calvez – Marcon sur la transformation de la voie professionnelle, remis le 22 février au ministre de l’Education nationale, une concertation a été lancée en vue d’une réforme qui devrait être présentée début mai pour une mise en œuvre en seconde pour la rentrée 2019.

Parmi les mesures proposées, notons :

  • Classe de troisième : choix d’une « famille de métier » ;
  • Classe de seconde : l’élève précise son choix de spécialité au sein d’une famille de métier. À la fin de la seconde, confirmation du choix de la spécialité et d’une modalité de formation (scolaire ou apprentissage) ;
  • Classe de première : en fin d’année, l’élève choisit une modalité de formation. Il prépare son choix de poursuite d’étude ou d’insertion professionnelle ;
  • Classe de terminale : l’élève choisit un module d’accompagnement (recherche d’emploi et reprise de formation / poursuites d’études ou spécialisation) ;
  • Réduire en concertation avec les branches professionnelles et les acteurs de l’éducation, le nombre de spécialités de formations offertes et les regrouper au sein de familles de métiers ;
  • Procéder à une refonte complète des programmes des enseignements généraux de l’ensemble des formations professionnelles pour permettre l’acquisition d’un ensemble de connaissances et de compétences communes ;
  • Concernant la formation des enseignants :
    – Créer des modules de formation communs aux enseignants des disciplines générales et des disciplines professionnelles, centrés sur la connaissance de l’entreprise, le travail en mode projet et l’ingénierie pédagogique ;
    – Mettre en place une semaine en entreprise en formation initiale et continue ;
    – Organiser des ateliers d’innovation pédagogique entre professionnels des mondes éducatif et économique ;
    – Inciter les enseignants à effectuer des immersions en entreprise à l’étranger ;
    – Créer une plateforme numérique destinée à permettre la rencontre de la demande et de l’offre de stages enseignants ;
    – Ouvrir les concours de recrutement des enseignants de spécialités professionnelles aux professionnels ;
  • Chefs d’établissement
    – Accompagner la prise de fonctions des nouveaux chefs d’établissement de lycée professionnel avec un stage d’immersion en entreprise et un module de formation adapté aux spécificités du lycée professionnel.

 

Liens utiles
La voie professionnelle scolaire. Viser l’excellence. Rapport remis au ministre de l’Education nationale le 22 février 2018, par Céline Calvez, députée des Hauts-de-Seine et Régis Marcon, cuisinier restaurateur 3 étoiles.

Voie pro : vers moins de spécialités ? Site de l’Enseignement catholique

Valérie Granger, Chargée de veille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s