En route pour un nouveau lycée
« Décloisonner les filières et disciplines pour mieux articuler le bac et le lycée à l’enseignement supérieur… La réforme présentée par le ministère de l’Education le 14 février rejoint, sur bien des points, ce que préconise l’enseignement catholique de longue date. La réussite de sa mise en œuvre reste conditionnée à la marge d’autonomie qui sera laissée aux établissements, analyse Pascal Balmand, secrétaire général de l’enseignement catholique. »

La réforme du baccalauréat et son impact sur l’organisation du lycée
« Pascal Balmand, secrétaire général de l’Enseignement catholique, partage ici son analyse de la réforme du baccalauréat et son impact sur le lycée. »

Et aussi une Interview de Pascal Balmand, au quotidien La Croix, 19 février 2018.

«La réforme du lycée fait de la place au plaisir d’apprendre »
Dans une interview accordée à La Croix, Pascal Balmand indique que « La philosophie générale de la réforme correspond assez largement à ce que l’enseignement catholique préconise depuis des années : assurer un continuum de la seconde jusqu’à la fin du premier cycle universitaire ; inscrire le baccalauréat dans une vraie démarche de formation, en sortant de la culture de l’examen couperet ; s’investir humainement dans l’accompagnement à l’orientation ;(…) »
Il estime également que cette réforme doit s’accompagner « d’un effort de formation des enseignants, initiale et continue.»

 

Valérie Granger, Chargée de veille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s